Petite pizza maison préparée, bouteille de vin rouge débouchée, adorable bébé couché. Alors que d’autres se sont affalés sur leur canapé pour mater une énième défaite de l’OM en Ligue des Champions, on a préféré opté pour une pelleté de “c’est mon dernier mot Jean-Pierre” virtuels avec ce test de Qui Veut Gagner des Millions ? nouvelle édition. 

Je n’avais pas joué à un titre estampillé QVGDM (petite abréviation de qualité, t’as vu) depuis de longues, très longues années. Après une petite vérification, cela remonte très exactement à 13 ans. A l’époque, Jean-Pierre Foucault et son émission cartonnaient, et cela faisait un moment que le programme accompagnait bon nombre de familles durant leurs soirées ou leurs repas du soir. 

Alors aujourd’hui, quand j’ai entendu les quelques notes de musique qui composent le générique, un petit sourire s’est affiché sur mes lèvres. Je revois ces moments en compagnie de mes parents, les deux s’évertuant chaque soir à être meilleur que l’autre et se narguer gentiment pour le reste de la soirée si l’un des deux avait le malheur de se tromper. Bref, ce titre sans grande prétention a une bonne odeur de madeleine, et c’est avec plaisir qu’on s’y est essayé avec Ko hier. 

Si des modes solos sont présents, c’est vers le multijoueur qu’on s’est orienté. Là, trois modes de jeux distincts sont de la partie : Coopératif (où tous les joueurs doivent se mettre d’accord), Chacun pour soi (les joueurs répondent chacun avec leur manette, secrètement, et un décompte de points est fait à la fin des 15 questions) ou A tour de rôle (jusqu’à 10 joueurs, sur le principe de la mort subite). 

Chaque partie commence par la sélection, pour chaque joueur, d’un avatar parmi une sélection de personnages prédéfinis. S’ils sont plutôt variés et sympas dans le design, on aurait bien aimé pouvoir créer nos propres persos et ajouter un peu de personnalisation au tout, mais c’est malheureusement impossible. 

Une fois dans la partie, les questions s’enchaînent, sur des thèmes variés de culture générale. Il est intéressant de noter qu’il sera possible de débloquer de nouveaux thèmes en dépensant des points gagnés au fur et à mesure des parties : Football, Séries Télévisées, Star Wars, Bande Dessinée, etc. sont autant de sujets qui seront abordés une fois quelques Neutrons déboursés. 

C’est du côté de la prise en main qu’on a un peu pesté concernant ce mode multi. Outre le fait que les jokers soient par exemple assez cachés (au sommet de la pyramide des gains), c’est contre certains choix de “game design” tous cons qu’on a pesté. Par exemple, dans le mode Chacun pour soi, chaque joueur sélectionne secrètement une réponse en pressant sur une des touches de la manette. Nous avons joué à la version Xbox et, là, c’est le bordel : on appuie sur A pour sélectionner la réponse A. Jusque là, tout va bien. Mais pour choisir la réponse B, il faut appuyer sur la touche Y. La touche B, quant à elle, est assignée à la réponse D, tandis que X est assignée à la réponse C. Certes, les icones des touches sont bien inscrites à côté de la réponse, mais notre cerveau fait immanquablement la confusion, et c’est énervant… BREF JE PETE UN CABLE ! Mais bon, à part cela, rien de bien méchant à signaler !

Retour sur les modes de jeu. Si on peut bien évidemment jouer au jeu en solo pour tenter de remporter le million d’euros (virtuels bien sûr, faut-il le rappeler !), on voit cette fois-ci débarquer un mode multijoueur jusqu’à 100 participants ! Un petit mode Battle Royale qu’on n’avait pas vraiment vu venir, et qui change un peu de Fortnite pour les gamins ! D’ailleurs, on apprécie pas mal le fait qu’un mode Famille soit de la partie, permettant de faire participer les petits grâce à des questions simplifiées et adaptées aux plus jeunes. 

Enfin, petit mot rapide sur la réalisation : le jeu se contente du minimum, mais est propre malgré tout. Les personnages sont mignons mais peu animés, et donc très rigides. Les doublages sont quant à eux totalement en français, ce qui est chouette, mais ne volent pas bien haut. Dommage. 

Au final, Qui Veut Gagner Des Millions ? nouvelle édition fait le job et propose exactement ce que à quoi on pouvait s’attendre. Mis à part quelques petits problèmes d’ergonomie en multi local, et une réal’ qui aurait pu être un peu plus poussée, on ne peut pas lui reprocher grand-chose. 

Dispo sur Xbox One, mais aussi sur Playstation 4, Switch et PC.  

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici