On a eu la chance d’être invités au cinéma Pathé Marseille pour découvrir en avant-première le film Uncharted, adaptation au cinéma de la très célèbre licence qui fait les beaux jours des joueurs Playstation – et dont on vous a parlé il y a peu de temps, à l’occasion de la sortie de la sortie de Uncharted : Legacy of Thieves Collection sur Playstation 5.

C’est donc avec Nathan Drake que j’aurais passé la Saint-Valentin (je m’excuse encore une fois auprès de ma chère et tendre). Une aventure d’un soir avec Tom Holland, qui s’est glissé dans la peau d’un des héros les plus charismatiques que les consoles récentes aient connus.

Le premier point qui me faisait peur concernant cette adaptation se posait justement sur le choix de Tom Holland, qui a fait des merveilles pour apporter un vent de fraîcheur sur les récents épisodes de Spider-Man, pour camper le rôle du célèbre aventurier. Il faut bien reconnaître que les premiers instants passés en sa compagnie sont légèrement perturbants, et qu’on a du mal à faire d’office le parallèle entre l’homme relativement mûr – physiquement du moins – des jeux vidéo et le jeune homme de cette version ciné. D’autant plus lorsque Sully, incarné par Mark Walhberg, débarque, lui qu’on aurait de prime abord mieux imaginé camper le rôle principal. Mais ces interrogations, que l’on avait depuis longtemps, se dissipent au final assez vite lorsque l’on se laisse prendre par le rythme de l’aventure.

Car une fois Uncharted lancé, le rythme ne baisse jamais et va même crescendo, pour finir dans une scène aussi improbable que géniale. Un ressenti d’autant plus fort que la salle IMAX où l’on a pu voir le film magnifie tout bonnement la proposition qui nous est faite par Ruben Fleischer, réalisateur à qui l’on doit Gangster Squad, Venom ou encore la saga Zombieland. Contrairement à de très nombreux autres adaptations, Uncharted transpose de belle manière ce que l’on peut voir dans la saga PlayStation, particulièrement dans la seconde partie du film qui devrait ravir ceux qui ont aimé Uncharted 4. C’est visuellement impressionnant, on en prend plein la tête en termes de CGI (trop diront certains) pour des scènes juste grandioses.

Petit mot sur la bande-son du film, que l’on a beaucoup aimé. D’un point de vue sonore, c’est une très grande réussite pour tout ce qui est des bruitages et musiques, et entendre le thème de la saga au cinéma procure une sensation vraiment plaisante qui nous a une fois de plus fait rêver à pouvoir jouer à la PlayStation sur un écran aussi gigantesque que celui-ci. Autre point important concernant le son qui a beaucoup fait parler avant la sortie : en version française (qui est celle que nous avons pu découvrir), la voix doublée de Sully, aka Mark Walhberg est celle de Bruno Choël (sa VF officielle), qui prête habituellement sa voix à… Nathan Drake. Un coup à s’emmêler les pinceaux et à perdre les fans du jeu ? Et bien au final, alors que nous pensions que cela allait complètement nous perturber, on se laisse là encore vite embarquer. Le ton du comédien n’est pas du tout le même dans les deux rôles et on n’a donc pas cette drôle d’impression très longtemps.

Bref, vous l’aurez sans doute compris, pendant près de deux heures, on se laisse emporter par Nathan et Sully – mais aussi Chloé Frazier, interprétée par l’excellente Sophia Ali – dans une adaptation vraiment plaisante de la saga Uncharted. S’il ne colle pas tout physiquement à l’image que l’on de Nathan Drake, Tom Holland s’empare à merveille du rôle et sait pleinement faire ressortir les différentes facettes du personnage. Un excellent moment, aussi bien pour les fans de la saga que pour les néophytes qui prendront plaisir à voir un beau film d’action. On vous le recommande !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici