Bon, plus que quelques jours (heures ?) avant l’arrivée de mon petit bébé. Le plus beau des bébés, à n’en pas douter. Mais ce n’est pas du tout le sujet, essaye de suivre un peu. Plus que quelques jours avant que Ko-eun, ma femme, n’accouche : aussi je n’ai pas voulu me lancer dans une nouvelle aventure vidéoludique trop intense d’un point de vue scénario, histoire de ne pas être frustré de devoir arrêter tout en cours de route après la naissance.

J’ai donc puisé dans le réservoir infiniiii du Xbox Games Pass – l’équivalent d’un Netflix du jeu vidéo, grosso modo, disponible sur Xbox, PC et bientôt sur mobiles, au cas où ça ne te parle pas trop – et j’ai choisi de ma lancer dans Forza Horizon 4. Petit trailer d’ambiance, histoire de te chauffer.

Trailer de bienvenue (c’est cadeau)

J’avais déjà un peu joué aux précédents épisodes, mais sans vraiment m’y plonger comme il se doit. Et quelle erreur ! Ce jeu m’a absorbé, englouti, a fait de moi son esclave, et j’adore ça ! Alors que je ne suis pas un gros fans de bagnoles, ni de jeux de course de manière générale, je suis absolument captivé par FH4. Le jeu nous balance dans un open world imaginé selon la Grande-Bretagne (ce qui est la partie la moins cool, sachant que les UK c’est pas non plus le Pérou) rempli de millions de choses à faire. Courses sur route, nocturnes, sur terres, en ville, c’est juste dingue la variété qui nous est proposée. On retrouve aussi quelques épreuves folles, comme c’est le cas dans la série à chaque nouvel épisode, avec une course contre un train ou un avion de chasse par exemple !

Bref, j’ai passé une bonne vingtaine d’heures sur le jeu jusqu’à maintenant, et je suis très loin d’avoir accompli tout ce qu’il y a à faire dans le jeu. Sachant qu’il est « gratuit » si tu as un abonnement Xbox Game Pass, c’est d’autant plus appréciable. Alors vas-y, fonce, et viens jouer avec moi !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici